Ma sélection pour l’automne #1

Ma sélection pour l’automne #1

Pour mon plus grand plaisir, cet automne s’annonce rock! On mélange les looks grunge et preppy des dernières saisons pour un style plus adulte, aux touches légèrement décalées. Pour commencer joliment le blog, je vous présente gracieusement les tendances qui me font kiffer.

Les couleurs de la saison sont clairement des teintes automnales: au revoir le rouge pétant, bonjour le bleu pétrole, le moutarde, le vert bouteille et le rouille.

Comme d’habitude, je dis ce que je pense dans cet article, cela n’engage personne à suivre mes opinions 😉

  La veste en (fausse s’il vous plaît) fourrure

 

La fourrure n’a jamais vraiment été démodée, mais cette année elle se pare de nouvelles couleurs et ses formes sont plus douces que jamais! Pour bien la choisir, je te conseille d’éviter le noir qui fait un peu too much, et de partir sur des manches un peu amples. Non, tu n’as pas le droit d’être en désaccord avec moi.

Ma sélection:

ICI la belle veste à capuche de chez King Louie (114,95€)

ICI ce magnifique manteau ASOS rose poudré (114,99€)

 

 

 

 Le pantalon à bandes effet jogging

 

Le jogging ringard? Ça, c’était avant. Les pantalons s’inspirent maintenant de ce vêtement sportswear pour s’habiller de jolies bandes flashy sur les côtés. Tu peux craquer pour des modèles un peu tailleur ou des pantalons archi larges qui sont grave à la mode en ce moment. Pour avoir le look sportif sans l’être, en somme (oui parce qu’en talon et pantalon tailleur, le sport c’est bof mais après ce n’est que mon avis).

Ma sélection:

ICI un pantalon Pull & Bear, très classe et petit budget (19,99€)

ICI une version plus chic par MKT, mais qui mérite son prix (89€)

 Le gros pull inspiration 90’s

Les fripes c’est bien, le neuf c’est mieux. Même si j’ai une affection toute particulière pour les vêtements de seconde main (surtout quand ils datent d’avant 2000), il faut reconnaître que c’est particulièrement charmant quand les marques réinterprètent des modes passées pour les remettre au goût du jour.

ICI un joli pull Zara qui semble aussi confortable que joli (49,95€)

ICI un équivalent aux couleurs de l’automne par Samsoe Samsoe, que tu pourras rentrer dans ton jean (139€)

 Le jean effiloché avec un t-shirt

Si tu fais encore des revers à tes jeans, tu es hasbeen ma chérie. Désolée de te le dire, mais maintenant le top du top c’est les pantalons droits qui s’effilochent. Tu peux les prendre déchirés, ou avec un patchwork de différentes couleurs de jean, mais range moi ce revers de hipster au placard (non je déconne, j’aime bien trop les revers pour les abandonner un jour). Bon sinon on l’a compris depuis un moment, les t-shirts un peu rock restent les premiers de la classe en ce moment; mais tu peux aussi l’assortir avec une jolie blouse un peu BCBG, le contraste sera parfait.

ICI Monki propose version branchée du jean avec patchwork en empiècement (50€)

ICI un super Mom jean par la marque BDG chez Urban Outfitters (55€)

Ma sélection:

 La longue jupe avec bottines

 

Les jupes se font de plus en plus longues et bientôt on marchera dessus, sauf si t’as la combine: les bottines à talons hauts. Cette année, on a le droit à de magnifiques bottines qui se resserrent au niveau du mollet, et qui règlent leur compte à ces bottines étranges, ouverte au devant de la cheville, impossibles à assortir avec un pantalon (tmtc). Bref, les bottines un peu classe ou western avec une longue jupe bohème, et t’as la classe cet automne (mais attention, ne fais pas de bêtises en mélangeant n’importe quelle jupe d’été avant des collants noirs!).

ICI la jupe de chez Rouje, débordante d’un charme vintage et parisien (130€)

ICI une jupe ASOS, très belle version plissée en satin de la jupe maxi (47,99€)

Et toi, c'est quoi ton kiff de l'automne? ♡

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les vestes de l’automne pour dire « dégage de mon chemin »

Les vestes de l’automne pour dire « dégage de mon chemin »

« I love a jacket that says, « Get the fuck out of my way, world.  » C’est peut-être ma réplique préférée de la série Girlboss! J’adore l’idée que les vêtements disent des choses, et que l’on peut les utiliser pour afficher un message. Et pour beaucoup, dont moi, un bel habit donne grave confiance en soi et c’est un peu une armure contre le monde!

Alors juste pour vous, voilà une petite sélection de vestes pour dire fuck à tout le monde et te sentir comme une princesse quand tu marches dans la rue.

Une veste aviateur Maison Scotch

 

 

Le côté masculin du blouson aviateur est ici complètement annulé par une teinte argentée qui éblouira n’importe qui essayant de te faire chier.

ICI, 203€

Une veste boho Free People

 

Le style bohème – Janis Joplin de cette veste te donnera l’impression d’être une star en vadrouille, surtout si tu mets des grosses lunettes de soleil. Perso, j’adore!

ICI, 265€

Une doudoune Light Before Dark

Dans doudoune, il y a doudou. Avec cette veste, non seulement tu es protégée du froid, mais en plus si tu tombes tu rebondis. En plus, avec un peu de chance, les gens s’éloigneront de toi dans le métro tellement tu prends de la place.

ICI, 115€

Une veste Reebook un peu rétro

Le style 90’s c’est parfait pour faire comprendre aux gens que tu es pas une gentille petite fille sage. Et puis surtout, c’est tellement à la mode que tu auras une classe de folie.

ICI, 70€

Une veste satinée d’inspiration chinoise par Milk it Vintage

Cette veste, c’est un peu trop sublime pour qu’on ne te prenne pas au sérieux. C’est à la fois décontracté et habillé. Le look peut être rock comme chic. Tout ce dont tu rêves!

ICI, 64,99€

Une veste en tweed Mango

La veste en tweed ça fera toujours soit vieil inspecteur qui pue la clope, soit papi un peu ringard. Mais maintenant, tu as le choix dans les coupes et celle-ci, très féminine, portée avec une casquette ou des grosses boots, pourra aussi te donner un petit truc de la punk anglaise qui n’a peur de rien.

ICI, 69,99€

 

Une veste en velours côtelé ASOS

Ce genre de veste c’est un peu représentatif de la meuf qui s’habille à la va-vite mais quand même super trop bien. Ça fait un peu « j’ai le style sans essayer ». En tout cas sur moi ça fait toujours un effet dingue quand je vois des meufs porter ça, donc autant passer du côté obscur de la force.

ICI , 64,99€

Une veste en jean super chill chez Forever 21

 

Tu peux aussi dire « peace » aux gens au lieu de leur dire « fuck ». Et pour tous ceux qui t’emmerdent, rappelle-toi que c’est la plus grande preuve de classe que de te barrer en leur montrant dans ton dos que tu leur souhaite que du bien, mais que sur ce tu te casses.

ICI, 36€

Et toi, c'est quoi ton vêtement anti-relou? ;)

EnregistrerEnregistrer

8 films et séries pour un nouveau départ

8 films et séries pour un nouveau départ

Est-ce qu’elle t’est familière, cette sensation d’être bloqué, le dos au mur, dans des études, un boulot, un contexte familial ou émotionnel? Tu le sens ce poids qui te pèse avec en arrière-pensée une petite voix qui se demande en boucle si tu es vraiment à ta place, si tu pourrais faire autre chose? Et cette petite boule au niveau du sternum quand tu envisages, effrayé, la possibilité de tout balancer et de te lancer dans un nouveau truc? En un mot, l’excitation de commencer quelque chose de nouveau mêlée à la peur de tout foirer?

Parce que MOON x LOTUS, c’est un nouveau départ, je vous propose une sélection de films et de séries qui m’ont motivée à me lancer. Dans ces films, aucune des héroïnes n’est vraiment gâtée et peu de choses les pousse à croire en elles. Parfait pour commencer à croire qu’on en est capable aussi!

Girlboss

Sophia est peut-être jolie et jeune, mais elle n’en mène pas large. Enchaînant les petits boulots, elle survit à la fois de ses vols et des poubelles. Fan de mode, elle décide un soir où elle touche le fond de vendre une de ses vestes, achetée en fripe, sur Ebay. Truc de fou, ça marche et la veste, qu’elle avait eue pour quelques dollars, est revendue pour plus de 500$. Sophia fait donc une grande entrée dans l’âge adulte, en envoyant chier littéralement tout le monde pour devenir l’impératrice de la mode qu’elle veut être. C’est drôle, émouvant, inspirant. Le gros plus? C’est inspiré de l’autobiographie de la vraie Sophia Amuroso, donc c’est une (à peu près) vraie histoire!

Wild

Cheryl a perdu sa mère, sombré dans la drogue et divorcé. On pourrait penser qu’elle va toucher le fond, mais c’est à ce moment qu’elle trouve assez de ressource pour retourner la situation: elle décide de marcher le long du Pacific Crest Trail, de la frontière du Mexique à celle du Canada. Encouragée par ses lectures, ses rencontres et ses découvertes, elle marche jusqu’à se purger de ses peines et faire le deuil de sa mère. Cheryl Strayed est une femme inspirante, dont l’aventure, bien que romancée, est belle et bien réelle. Elle nous rappelle que tout quitter est parfois plus qu’une envie, c’est une nécessité!

New Girl

Tu vas me dire que New Girl c’est pas très profond. Je te répondrai que personne n’a le droit de critiquer ce que je considère comme une des meilleures sitcoms actuelles, mais en même temps chacun ses goûts, tu en as juste des mauvais!

Pour moi, ce genre de Sitcoms (parmi lesquelles on pourrait compter les traditionnels Friends et How I Met Your Mother), c’est un des trucs les plus motivants et revigorants que la télé propose. Parce que derrière les gaffes et les romances de deux épisodes tout au plus, on reconnait des problèmes qu’on affronte tous à un moment ou un autre: le décès d’un parent, la peur de s’engager, la rupture difficile, le job qu’on perd ou l’impression de n’aller nulle part. En somme, les personnages de sitcoms sont souvent des jeunes qui apprennent à devenir adultes. Et quoi de mieux qu’une bonne bande de potes virtuelle pour nous encourager à affronter ces grosses étapes?

Mange Prie Aime

Encore une fois, ce film raconte l’histoire d’une femme, Elizabeth, dans une situation pas rigolote. Bien qu’ayant une situation apparemment confortable, Elizabeth frôle la dépression et meurt d’ennui. Mange Prie Aime est le récit de son voyage initiatique, alors qu’elle se balade aux quatre coins du globe (Italie, Inde, Indonésie) à la recherche de la sérénité. Si toi aussi, ton quotidien t’étouffe sans que tu comprennes trop pourquoi, tu pourrais être sérieusement inspirée par cette histoire vraie, qui nous pousse à voyager pour mieux revenir.

Grace & Frankie

Netflix a frappé fort avec cette série qui est une de mes chouchoutes. Pour une fois, ce sont deux femmes sénior qui sont présentées à l’écran: un point levé contre l’âgisme et le sexisme. Grace, ex-femme d’affaires très portée sur son apparence, et Frankie, bobo artiste et très négligente, sont confrontées au divorce de leurs deux maris – pour que les deux hommes se marient ensemble. Les deux femmes décident, malgré leur âge, de ne pas se laisser abattre. C’est le début d’une deuxième vie, faite d’histoires d’amour, de rencontres et de business à base de sextoy pour femmes âgées souffrant d’arthrite. Oui, Grace & Frankie, c’est hyper inattendu et tu ne regretteras pas ce grand moment.

The Mindy Project

Dans la famille sitcoms, j’ai décidé de parler de cette série un peu méconnue de Mindy Kaling. Son héroïne, Mindy Lahiri, est une femme d’origine indienne, un peu ronde, qui n’a pas pour autant accepté de se laisser marcher sur les pieds. Et pourtant, Mindy enchaîne les galères et de grosses, grosses déceptions. Passionnée par sa carrière de gynécologue, elle met ses propres besoins devant ceux que l’on attend traditionnellement d’une femme, et cela ne plaît pas toujours. Mais Mindy a une estime d’elle-même impressionnante, et la jeune femme cultive son look girly atypique et ses punchlines sur son amour pour les bonbons.

Kimmy Schmidt

Si on parle du nouveau départ, Kimmy Schmidt est carrément dans le thème! La jeune héroïne, kidnappée par un gourou dans un bunker pendant quinze ans, ressort bien décidée à vivre la vie qu’elle entend! Elle arrive à New York pleine de rêves mais sans un rond et pas un gramme de philosophie de vie. Sans diplôme ni connaissances, elle enchaîne les galères, fait des tonnes de rencontres (dont celle de son coloc complètement déjanté) et apprend la vraie vie. Mais surtout, Kimmy ne perd jamais sa bonne humeur et reste unique et vraiment beaucoup trop barrée, et c’est génial.

Indian Palace

Indian Palace, c’est la preuve par l’exemple qu’il n’est jamais trop tard pour un nouveau départ. Les personnages, tous retraités, embarquent pour l’Inde pour sortir de leurs quotidiens tristounets. Et forcément, ils n’y trouvent pas nécessairement ce qu’ils attendaient, mais c’est un peu le but en même temps. Si des femmes et des hommes de cet âge peuvent réussir à réinventer leur vie, je suis sûre que toi aussi tu peux! Un film drôle et doux, dépaysant, exactement ce dont on a besoin quand on a un coup de mou.

 

C'est quoi toi ton film pour te donner un bon coup de boost? ♡

Bouvier: l’écrivain voyageur qui met du rêve dans ton automne

Bouvier: l’écrivain voyageur qui met du rêve dans ton automne

Nicolas Bouvier et moi, c’est un peu une longue histoire d’amour (à sens unique). La première fois que j’ai mis la main sur un de ses bouquins, j’avais 14 ans et ma belle-mère m’a prêté son exemplaire de Chroniques Japonaises pour nourrir ma passion du Japon. À l’époque, j’ai lu tout le livre d’une traite, compris la moitié et retenu un quart du livre. Mais c’était pas un problème: ma passion pour cet écrivain était lancée.

Nicolas Bouvier est un écrivain suisse né en 1929 et mort en 1998. Mais avant d’être un écrivain, cet homme est déjà un style de vie à lui-même: né dans une famille lettrée et artiste, il se barre pour la première fois de la maison à 17 ans (bon il va pas plus loin que la Bourgogne mais c’est déjà ça). Le mec étudie le sanskrit parmi d’autres trucs et ça c’est quand même grave cool. Il devient rapidement journaliste et commence à voyager un peu partout, et puis finalement il décide de faire un petit Venise-Istanbul avec son copain Thierry Vernet qui en plus dessine très bien.

 

Le mec est plutôt BG en plus on va bien se l’avouer

Et puis ils se disent que c’est pas assez donc ils se barrent de nouveau, de Belgrade à Kaboul cette fois. Notons qu’on est en 1953, que le contexte géopolitique est pas du tout le même, et qu’ils ont une petit fiat toute pourrave et pas internet. Et c’est ça qui est super cool: ce voyage permettra à Nicolas Bouvier d’écrire son livre-phare, L’Usage du Monde, qui nous transporte de pays en pays, de communautés en communautés, et laisse une odeur et des couleurs imprimés dans notre imaginaire comme si on y était aussi.

Pour ajouter à son aspect BG, Nicolas se prend d’amour pour un pays que personne ne kiffe trop à l’époque: le Japon. Notre homme y fait quelques voyages plus ou moins longs avant de s’y installer avec sa femme, et il raconte merveilleusement bien le charme et les difficultés de ce pays. C’est un très bon moyen de s’y sentir transporté, avec l’avantage que son écriture est fluide, poétique, et surtout qu’il décrit un Japon effacé, celui de la fin du XXe siècle.

« Nous avions deux ans devant nous et de l’argent pour quatre mois. Le programme était vague, mais dans de pareilles affaires, l’essentiel est de partir.(….) On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. »

Nicolas Bouvier, maintenant, c’est un peu LA référence en matière d’écrivains voyageurs. Et qui n’a pas envie de voyager quand l’automne arrive et que Paris devient tout gris?

 

Pour aller plus loin ♡ 

L'Usage du monde, 1963, Payot poche, 1992 

Chronique japonaise, 1975, éditions Payot, 1989 

Le Poisson-scorpion, 1982, éditions Gallimard, Folio, 1996 

Le Dehors et le Dedans, éditions Zoé, Genève, 1998

Le Vide et le plein (Carnets du Japon, 1964-1970), éditions Hoëbeke 2004 

Il faudra repartir, Voyages inédits, éditions Payot, 2012

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Bonjour soleil!

Bonjour soleil!

Léna, c’est qui?

Parisienne depuis 23 ans, je vis de petits jobs, et j’habite dans un 14m2 avec deux chattes super câlines. Comme beaucoup trop de jeunes, je me suis perdue pendant mes études: je savais plus trop ce que je voulais, et les problèmes familiaux s’accumulant, j’ai décidé de tout arrêter le temps de me trouver. Et puis j’ai décidé d’écrire! Je suis ce genre de personne qui n’arrive pas à se focaliser sur un seul point d’intérêt: la mode, la déco, l’illustration, la lecture… seul un blog pouvait réunir tout ça!

MOON x LOTUS, c’est quoi?

C’est un projet personnel que je voulais réaliser avec vous. Moon, la lune, c’est la lumière dans la nuit; et le lotus est le symbole de l’épanouissement personnel. C’est aussi un tatouage que j’ai dans la nuque!

Réalisant que, malgré tous mes efforts, je n’arrivais pas à trouver ma voie ainsi qu’être sereine et apaisée, j’ai décidé de me lancer un défi pour tenter l’impossible: me prendre en mains tout en appliquant une véritable introspection et un travail d’acceptation. Je veux apprendre à m’aimer comme je suis, et reprendre les rails de ma vie, tout en essayant de devenir meilleure chaque jour – avec vous!

Nous sommes des milliers à souffrir de coups durs, d’angoisses, plus ou moins forts. En me donnant une voix, je t’en donne une aussi. Sur MOON x LOTUS, il y aura des récits de galère, des tips pour aller de l’avant, du partage positif, des récits de vie inspirants, parfois des moments de découragement, mais un réel élan général pour enfin vivre, ensemble.

 

Ici, on est des meufs face à la banale difficulté de la vie, et de la construction en tant que femmes. Avec le féminisme comme toile de fond, on parlera de tout ce qui rend le quotidien plus joli… et surtout de mode!

Au plaisir de te lire dans les commentaires... :)

Léna ♡

PS: Si tu as envie de partager tes histoires, tu es la bienvenue!