Look: Jeune Parisienne

Bonjour tout le monde!

Me voilà de retour pour un deuxième look, et pas n’importe lequel: je vous présente la Léna de tous les jours, que j’ai appelée Jeune Parisienne. Et pour cause, je pose dans une laverie, mon pire ennemi du quotidien, l’anti-thèse du sexy et des photos de Tour Eiffel qu’on a souvent l’habitude de voir. Mais comme une parisienne n’est jamais censée sortir sans avoir le style, j’ai quand même choisi des habits pas trop laids (en vrai je vais souvent à la laverie en pyjama) (quoi qu’est-ce qu’y a?).

Malgré une semaine intense et chargée, je suis ravie de vous présenter ce deuxième shooting. Pourquoi intense? Peut-être parce que je n’ai pas vraiment pris de vacances depuis presque 5 mois. Ou peut-être parce que le blog étant lancé, je me mets une pression de folie, enchaînant les shooting, les publis Instagram et les articles! Alors cette semaine, je vais te parler un peu du perfectionnisme, et de comment il s’applique dans ma vie.

Quand on me connaît un peu, on pourrait croire que je suis tout sauf perfectionniste. Je suis bordélique, déconcentrée, je me ronge les ongles et je passe 90% de mon temps à procrastiner. Mais quand on me connaît, mais qu’on me connaît vraiment, on sait que ces choses-là sont en fait le résultat (tordu) d’un perfectionnisme (poussé). Je ne range pas, parce que j’ai la sensation de ne pas pouvoir le faire parfaitement, donc j’abandonne avant même d’essayer. Je suis inattentive, parce que j’ai mille choses en tête et que je pense beaucoup, BEAUCOUP trop. Et je procrastine beaucoup… parce que c’est plus facile que d’échouer! Toi aussi, tu te reconnais?

Évidemment, avec le temps, j’ai réussi à contenir un tant soit peu ces compulsions (ou non-compulsions, je ne saurais dire). Mais quand il s’agit du blog, de mon bébé, mon projet, c’est plus dur. Parce qu’avec ce blog, je veux sortir le meilleur de moi, et de la manière la plus appropriée, mais aussi authentique. Et c’est difficile de savoir où commencer, quand on est son propre boss! Et dans ce genre de cas, il faut accepter trois choses:

  1. Inventer ses propres règles
  2. Ne pas vouloir que tout soit parfait dès le début
  3. Être patient, et accepter l’échec

Quand tu mets ton « toi » en ligne, #tonblog, c’est quand même relativement difficile puisque tu as nécessairement envie de présenter une version parfaite et intelligente de ton style, tes idées, tes réflexions. Et c’est là que j’ai désamorcé la bombe. Mon blog, c’est mon projet. Mon projet, c’est moi. Moi, je ne suis pas un produit fini. Comme chaque personne dans son projet personnel, couple, famille, travail, passion, j’apprends et c’est ce qui rend les choses authentiques. En d’autres termes: lâcher prise est la meilleure façon de produire, et de produire du soi.

Bref, j’ai plein d’idées et comme toi sans doute elles ont tendance à venir toujours au mauvais moment: le soir avant de dormir, par exemple. Et souvent, quand on a le temps d’écrire un article, pouf! plus d’idée… donc le tout c’est de se forcer à écrire. Par exemple, en planifiant la semaine et les articles. Ça semble basique mais on se trouve parfois des excuses pour ne pas le faire alors que c’est comme le sport: si c’est ton truc, tu te sens tellement bien après l’avoir fait… 😉

Donc, en l’honneur du moi un peu désordonné, jeune et en galère, je te présente un superbe look photographié par Alejandra Rosso (@alejandrarossophotographie sur insta), qui en plus d’être super cool, est aussi une super photographe. Regarde, on dirait presque que je suis sexy à la laverie!

Le look a pour principal but de te présenter le t-shirt de la créatrice Jeanne Damas, qui a récemment lancé sa marque: Rouje, avec un J, comme Jeanne. Parisienne par excellence, elle représente la nonchalance élégante de la capitale, avec une petite touche de jeunesse bien fashion. J’aime cette marque d’amour, et même si je suis pas trop « t-shirt à écritures » à la base, le vieux rose de celui-ci, et sa calligraphie vintage, m’ont tapés dans l’oeil.

Je porte également un pantalon Chino à motifs pieds de poule acheté chez Pull & Bear. On oublie souvent d’acheter des classiques, et c’est bien malheureux parce qu’il n’y a pas de meilleure façon d’avoir l’air « détendue mais cool », par exemple quand tu vas à la laverie. Ce n’est qu’un exemple. J’ai flashé sur ce pantalon en particulier pour ses gros boutons noirs un peu vintage. En plus, le motif pieds de poule s’accorde de plein de manières: tu peux le porter avec des Dr. Martens pour un look « punk », avec un gros pull rose pour un style plus classique, ou encore, comme je l’ai fait, avec un t-shirt assez simple pour avoir l’air décontracté.

Enfin, je porte des Vans Old Skool en cuir noir. Oui, oui, je voulais faire comme tout le monde mais avec une petite touche en plus, je suis comme ça, qu’est-ce que tu veux. J’aime beaucoup le style teenager un peu 90’s des Van’s, bien qu’à l’époque j’étais #teamconverse. J’ai longtemps hésité à prendre les roses, mais j’ai déjà beaucoup de baskets roses. Et les basket noires, ça marche toujours. Je trouve qu’en cuir, elles sont plus élégantes qu’en toile, et ça rajoute une petite touche rock que j’aime beaucoup. C’est le moment blogueuse: je te conseille fortement d’acheter des baskets dans les magasins pour enfants, si tu fais moins que du 40. La plupart de mes modèles classiques viennent de Foot Locker Kids, et, par exemple, ces Van’s m’ont coûté 54,99€, soit bien moins cher que le modèle pour adulte. Parfois, ils ne vont pas jusqu’au 39, mais pour les Adidas par exemple, le 38,5 fait toujours l’affaire. Voilà, c’était gratuit ce petit conseil 😉

 

PS: la veste en cuir est un prêt généreux de ma photographe, et je suis très contente du résultat, mais je ne sais pas du tout d’où elle vient!

Encore merci à Alejandra Rosso, @alejandrarossophotographie

Alors, tu aimes ce genre de look plus "casual"? ♡

EnregistrerEnregistrer

Written by

Léna, c'est moi! Une parisienne de 23 ans, en reprise d'études. J'ai décidé de me fixer un challenge: en un an, régler mes vieilles blessures et commencer à m'épanouir dans le monde de la mode!

3 comments / Add your comment below

  1. Haha je me reconnais beaucoup trop dans ce que tu écris sur le perfectionnisme tordu :’) Je travaille beaucoup là dessus en ce moment, parce qu’au final vaux mieux avoir des regrets que des remords et c’est en ne faisant rien (par peur d’échouer dans mon cas) qu’on en a. Le septum te va hyyyyyper bien #jalousie :p

    Biz <3

    1. Bah c’est ça, soit tu fais des erreurs et tu apprends, soit tu fais rien et… tu stagnes! Moi aussi je travaille beaucoup sur ça :p
      Ooooh merci pour le septum! Pourquoi tu t’en fais pas un? <3 T'as un joli nez ça t'irait bien!

  2. The black leather jacket suits the vans super well !!! Pretty amazing look you got there, lady 🙂 ! The photographer is damn good as well ! What an original idea ! I can’t wait to guess where the next shooting will be at !

Laisser un commentaire