Look: Soleil d’automne

Hello tout le monde!

Je reviens aujourd’hui avec un nouveau look: Soleil d’Automne! Je suis très fière de ce look et j’avais hâte de vous le présenter! Je devais originellement poster cet article samedi, et je n’ai pas trouvé le temps, ni sans doute la force de le faire. Mais c’est parti, on y va 😉

Ça y’est, l’automne est arrivé à Paris. Je n’ai jamais été une « Summer girl », j’ai même toujours eu du mal à comprendre ce que les gens aimaient dans l’été. Alors oui, bien sûr, les premiers jours de l’été sont magiques: on ressort les robes, on passe des soirées interminables sur les quais, à savourer l’air chaud du soir et les dernières lumières d’un soleil éclatant. Oui, l’été, on part en vacances, parfois très loin quand on a de la chance. Mais je ne suis pas cette personne qui va se réjouir à l’idée de multiplier les soirées, les festivals et les romances de vacances. 

Quand l’automne revient, ce que je ressens, en premier, c’est un soulagement. J’ai le sentiment que les choses rentrent dans l’ordre, chacun reprend ses affaires, son travail, ses études. Pour faire une jolie métaphore, je comparerais l’été au soir (le temps de la fête) et l’automne au jour (le temps « normal »). Et je n’ai jamais réussi à adhérer au temps de la fête, j’ai toujours préféré le jour, quand on est bien réveillé, qu’on peut se promener, aller dans des cafés, vivre une routine qui, finalement, me plaît.

Finalement, l’automne, c’est assez excitant pour cette raison: on a eu trop de lumières, trop de rencontres, trop d’exceptionnel. En septembre, quand on est scolarisé, on achète ses crayons, on se prépare à reprendre l’ordinaire. Retrouver ses amis du jour, plutôt que ses amis du soir. Le soleil s’adoucit, et les couleurs de l’été également: les feuilles prennent cette jolie teinte orangée, les lumières se tamisent juste assez pour nous enrober de douceur. 

On pourrait dire que l’automne, en quelques sortes, c’est le temps du repli sur soi. Mais je ne vois pas cette affirmation comme négative: au contraire, après avoir brûlé sous le soleil, on se dorlote sous la couette. Pour moi, l’été c’est le temps des extravertis, et l’automne celui des introvertis. En fait, en été, je me sens assez mal: on me dit que je dois profiter, que je dois célébrer, que je dois m’amuser, que je dois sortir. Parce que pour les gens, c’est comme ça qu’on s’amuse, et pour eux, l’été est un temps privilégié, une sorte de cadeau.

Pour moi, le plaisir d’avoir une fenêtre à peine entrouverte, un soleil timide et doux, la chaleur de mon chez-moi et de mes chats, et cette odeur humide si particulière aux premiers jours de l’automne, c’est un cadeau inestimable. Certains aiment quand ça brille, quand c’est éclatant; d’autres, comme moi, aiment la douceur, être enveloppé dans une routine chaleureuse, mais qui ne brûle pas. Le mot routine sonne d’ailleurs étrangement négatif, alors qu’il est si précieux: rejoindre des collègues qu’on apprécie, déjeuner dans des lieux familiers, voir des amis qui nous sont précieux, et rentrer se dorloter avec un livre ou un film, bercé par le ronronnement des chats: pour moi, il n’y a franchement pas mieux.

J’aime vivre. J’aime être dans l’action, dans la production. Je n’aime pas l’été car c’est un temps d’arrêt, et déjà petite, ça m’angoissait: je n’avais aucune prise sur le réel, sur la vie qui courait, en étant dans cette saison qui est par définition en dehors du temps. Je voulais avancer, sur mes projets, mes relations, mes idées; mais en été, on est censé profiter de l’instant présent. Je vous le confesse, je sais combien il est nécessaire de le faire, et je ne suis pas en train d’incriminer cette période de l’année: j’explique simplement que je m’y sens moins à l’aise. L’été, on s’amuse, on imagine, on projette; l’automne, on passe au concret, et c’est ça que j’aime 😉 

Sur ce, passons au look! 🙂 

Je suis allée avec @charlotte.leese au Strada Café, que l’on trouvait photogénique. Et, de fait, le bleu du magasin résonne très joliment avec le rouille de ma robe.

Cette robe, elle vient d’une marque que j’ai découvert récemment: Sister Jane. C’est une marque qui propose des vêtements un peu excentriques, des classiques revisités. Ce qui m’a attirée en premier, c’est bien sûr la couleur de la robe, et ses reflets soyeux. Mais en regardant de plus près, je suis tombée sous le charme du col, joliment cranté.

De fait, la robe est dessinée avec beaucoup d’attention sur les détails: du col aux manches, légèrement bouffantes, en passant par les boutons délicieusement rétro, l’ensemble de la robe dégage un parfum nostalgique, avec une réinterprétation un peu rock d’une robe sage. D’ailleurs, je pense que c’est plutôt à mon image: jeune fille sage, qui sort un peu de ses bonnes manières 😉

Par ailleurs, je porte des chaussures Jonak qui sont un peu mes meilleures amies de toutes les grandes occasions. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces talons sont super confortables. Ils sont, en plus, vraiment mignons: en velours noir très fin, ils s’attachent à la cheville par une boucle ronde, qui accentue le look vintage de l’ensemble.

 

Enfin, et la plus importante partie du look: les lunettes de soleil gracieusement offertes par les géniaux créateurs du Binoclard. Ce magasin de lunettes offre en effet une sélection des lunettes les plus classes, mais aussi les plus originales que vous pourriez imaginer. On y trouve de tout, par des créateurs aux styles très variés, et avec un style audacieux.

 

David, Aaron et Anthony, propriétaires du Binoclard, sont des gars très drôles et amateurs fous de lunettes. Ils ont donc décidé de lancer leur propre collection, et m’ont offert cette paire pour fêter l’occasion: les Mon Coco, dont le nom est un clin d’oeil au petit nom que les deux copains donnent à leurs clients. J’ai tout de suite adoré cette paire, dont l’inspiration vintage est exactement dans l’esprit à la mode actuellement. Et pour en faire bon usage… j’ai décidé de vous les faire gagner! 

Ce sont des lunettes de soleil d’une valeur de 100€, que tu pourras recevoir après tirage au sort le 11 novembre.

Pour ça, tu peux aller sur Instagram, liker la page des Binoclards et la mienne, et commenter ma publication en écrivant le nom de deux amis que tu souhaites inviter à partager le challenge.

Pour multiplier tes chances, tu peux également reposter la photo avec le hashtag: #jeveuxdesmoncoco 

Bonne chance les copains!

Sister Jane
Jonak
Les Binoclards

et Charlotte Leese 

Moult love ♡

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Written by

Léna, c'est moi! Une parisienne de 23 ans, en reprise d'études. J'ai décidé de me fixer un challenge: en un an, régler mes vieilles blessures et commencer à m'épanouir dans le monde de la mode!

3 comments / Add your comment below

  1. J’adore! Tu as bien fait de poster! Tes photos sont super jolies (d’ailleurs tu utilises quoi comme programme pour les retoucher / filtre?) , ton texte est vraiment bien écrit et cette petite robe te va à merveille!
    Pour les chaussures Jonak, j’ai découvert la marque récemment et quelques modèles font chavirer mon coeur 💕💕 Bonne journée ma belle !

  2. La robe est magnifique ! Je ne connais pas du tout Sister Jane, je vais aller jeter un p’tit oeil. Sinon je te rejoins sur l’été, pas vraiment ma saison préférée, mais surtout à cause de la chaleur que je ne supporte pas :’)

Laisser un commentaire